CUISINETHIQUE

Depuis que je suis végétarienne, faire la cuisine est un moment de plaisir, de détente et de découverte. C’est souvent un petit défi de trouver des astuces pour remplacer des produits animaux par des produits végétaux, pour harmoniser les ingrédients entre eux ou pour alléger certaines recettes en fonction de ma digestion parfois difficile. La créativité devient alors un stimulant précieux et apporte beaucoup de satisfaction.image7b

Cela peut paraître étrange de parler d’éthique en cuisine. Pourtant, à notre époque l’impact de la consommation de viande touche des domaines très importants, à savoir :

  • Aujourd’hui il est connu que la surconsommation de viande cause de graves problèmes de santé chez l’humain. En outre, les conditions de vie artificielles des animaux détenus dans les élevages de masse les rendent facilement malades, d’où l’utilisation fréquente d’antibiotiques qui vont rester dans la viande. L’adrénaline provoquée par la peur et la violence dans les transports et les abattoirs, tout cela a un impact important sur la qualité de la viande qui finit dans votre assiette.
  • Il est actuellement prouvé que la production de viande pollue autant que le trafic automobile. Les énormes concentrations d’animaux occasionnent dans la même proportion des déjections dont les gaz (surtout le méthane dont l’effet de serre est 25 fois plus puissant que le CO2) polluent le sol, l’eau et l’air.
  • La consommation de viande contribue à la faim dans le monde. Dans les pays développés des millions de consommateurs présentent des maladies dues à la l’abondance : maladies cardio-vasculaires, attaques cérébrales, diabètes, cancer, obésité, etc., alors que dans le tiers-monde, des peuples entiers meurent de malnutrition, privés de l’accès aux céréales indispensables pour nourrir leur famille. 60% de la nourriture des animaux d’élevage (céréales et soja) sont importés des pays en voie de développement : ils sont désormais cotés en bourse et vendus aux plus offrants. Les pays pauvres n’ont ainsi plus la capacité d’acheter la quantité nécessaire à l’approvisionnement de leurs populations.
  • On pourrait encore parler du gaspillage de l’eau : les élevages, ainsi que l’abattage, nécessitent des quantités d’eau gigantesques, par rapport à l’eau d’arrosage pour la culture de céréales et de végétaux.
  • Des problèmes tout aussi graves, au niveau de notre santé, se retrouvent avec les élevages de poissons, vu que la pêche industrielle a quasiment vidé les mers.
  • Voir le menu « pourquoi » relatif à ces sujets.image4c

Le but de Cuisinethique est donc de vous inspirer à concocter de très bonnes recettes tout en respectant mieux notre santé, les animaux et la nature. Vous trouverez dans mon site des recettes simples et souvent vite faites. Laissez parler votre fantaisie. N’hésitez pas à les affiner de vos expériences ; à les modifier selon vos goûts et vos besoins énergétiques ; à improviser en profitant de ce qu’offre la saison.

Ecoutez votre intuition !